FACING THE MIRROR

L’installation Facing The Mirror de Falcone se construit autour d’une peinture monumentale d’un noir profond. Chez Falcone, le noir n’est pas totalement néant, il contient son double et son inverse: la lumière. Ici, il réfléchit et déforme l’espace d’exposition et le spectateur. Celui-ci fait face à son reflet, son spectre obscur et son image niée. Au cœur de cette négation se joue la dissolution de la figure tant picturale qu’humaine. Bien qu’abstraite, la toile révèle dans sa substance le fantôme de la peinture classique et de l’Histoire de l’Art qui semble hanter l’artiste depuis ses débuts. Falcone s’immisce au creux de la peinture et de ses prémices : l’Homme confronté à lui-même, à ses peurs et à la nécessité de leur donner forme. Devenant ainsi le support d’une question essentielle, ce tableau ne montre rien parce que nous nous y voyons; il constitue une limite entre un monde et un autre, entre le réel et l’abstrait qui nous gouverne

© Gilles Ribero

FALCONE